Organisation du séjour

 

Comme point de départ, consultez le Guide de l'étudiant migrateur:

 

 

       Passeport et double nationalité

 

 

À l’étranger, votre passeport sera votre fidèle compagnon. Prenez-en bien soin! Assurez-vous, quelques mois avant votre grand départ, qu’il n’a pas besoin d’une cure de rajeunissement. La plupart des pays exigent que le passeport soit encore valide au moins six mois après la date de retour.

Pour connaître les documents à fournir, les délais d'obtention ou pour toute autre information, veuillez consulter le site web du gouvernement du Canada.

 

Astuce : si vous avez déjà un passeport canadien, vous pouvez faire une demande de renouvellement simplifiée.

 

Double nationalité

Les étudiants qui possèdent une double nationalité et qui s’apprêtent à séjourner à l’extérieur du Canada sont invités à consulter ce lien.

En cas de perte ou de vol à l’étranger

Communiquez rapidement avec l’ambassade du Canada. Vous devrez probablement aussi signaler rapidement la situation auprès de la police.
Sachez que les procédures de renouvellement seront facilitées si vous présentez une copie de votre passeport et de votre certificat de naissance.

 

     Visas / permis d'études

Notez que la Maison internationale n’est pas autorisée à donner des conseils en matière d'immigration ni à effectuer des démarches pour un tiers. Il est donc de votre responsabilité de vous informer sur les démarches d’immigration qui s’appliquent à votre situation et vous devez vous assurer de respecter les exigences d’entrée et de sortie du ou des pays où vous séjournerez.

Un visa ou un permis d’études sera requis pour la vaste majorité des pays. La nature de votre séjour (échange, stage, recherche, etc.), la durée de celui-ci ainsi que votre citoyenneté seront des facteurs qui détermineront les démarches à suivre.

 

Informations utiles:

  • Veuillez prévoir un délai raisonnable et anticiper les coûts pour l'obtention de certains documents nécessaires pour la demande de visa (certificat médical, certificat d'antécédents judiciaires, photos, traductions officielles, justificatif de resssources financières, etc.).
  • Le traitement de la demande de visa peut mobiliser votre passeport pour un certain temps. Attention si vous prévoyez voyager avant votre séjour à l'étranger parce que votre passeport sera peut-être retenu au bureau du consulat/ambassade. Dans d'autres cas, bien que votre passeport ne sera pas mobilisé pour le traitement de la demande, vous devrez vous présenter au consulat/ambassade pour récupérer votre visa.
  • Vérifiez si vous devez prendre rendez-vous, et le cas échéant anticiper une ou plusieurs visites et même parfois la possibilité de devoir vous déplacer à Ottawa
  • Lorsque vous soumettrez vos documents pour la demande de visa, ayez en main tous les documents reliés à votre séjour, et ce, même s'ils ne sont pas officiellement listés. Par expérience, les autorités exigent parfois des documents supplémentaires qui, si vous ne les avez pas en votre possession, vous obligeront à une deuxième visite.

 

Permis de travail

Si vous prévoyez travailler à l'étranger, informez-vous auprès du consulat ou de l'ambassade de votre pays d'accueil des possibilités de travail et des modalités à suivre pour obtenir la permission adéquate. Sachez qu'en contractant un emploi rémunéré à l'étranger, vous devrez probablement vous soumettre aux exigences du pays en ce qui a trait à une éventuelle déclaration de revenus.

 

     Assurances

Assurance médicale de voyage

Il est essentiel de vous procurer une assurance médicale complémentaire à la couverture de la RAMQ.

Prenez le temps de lire attentivement les clauses de la police d’assurance médicale complémentaire avant de l’acheter pour éviter de mauvaises surprises. De plus, vérifiez si vous êtes déjà assuré par l’intermédiaire de vos parents ou de la FAÉCUM (si vous payez les frais de LASEQ dans vos frais de scolarité) et, si oui, prenez connaissance des détails de la couverture.

Entente intergouvernementale en matière de santé

Si vous vous envolez pour la France, la Belgique, le Danemark, la Finlande,
la Grèce, le Luxembourg, le Portugal, la Norvège, la Roumanie ou la Suède, sachez qu’il existe une entente intergouvernementale en matière de santé. Vous trouverez les formulaires requis sur le site de la Régie de l'assurance maladie du Québec. Notez que le formulaire de la France soit être signé par un conseiller de la Maison internationale.

Bien qu'il existe une entente en matière de santé, celle-ci a des limites et il est tout de même nécessaire de vous procurer une assurance-médicale de voyage.

Assurance responsabilité civile

      Logement

 

Chaque étudiant est libre de choisir l'hébergement qui lui convient. Les options qui se présentent à vous sont habituellement:

  • les résidences universitaires
  • l'appartement (seul ou en colocation)
  • la famille d'accueil

Informations utiles

Résidences: Souvent l’option la moins coûteuse, elles permettent de rencontrer des étudiants des quatre coins de la planète et d’avoir une vie sociale bien active. Des activités et des services (cuisine, laveuses, sécheuses, salle de télévision, etc.) sont souvent offerts. Votre établissement d'accueil vous fournira des informations à cet effet ainsi que le processus de demande.

Avant d'arrêter votre choix, renseignez-vous bien sur la localisation des résidences, car elles peuvent être situées loin du centre-ville ou de votre pavillon d’études. Vérifiez également s'il existe des règles contraignantes (couvre-feu, pas de visiteurs externes admis, etc.).

Notez aussi que ce ne sont pas toutes les universités qui disposent de ce type de logement ou parfois, les places sont limitées. Il faudra alors songer à une autre option.

Appartement, studio ou chambre

Cette option permet habituellement un niveau de liberté supérieur aux résidences parce qu'il n'existe pas de règles établies. La vie en colocation rime souvent avec une vie sociale épanouie et prévient de l'isolement initial d'un séjour à l’étranger. La colocation avec au moins une personne du pays est un bon choix pour assurer un progrès linguistique ou pour plonger dans la culture du pays d'accueil. Or, il faut savoir que la colocation nécessite parfois des ajustements : partage déséquilibré des tâches ménagères, bruit, visite des amis des colocataires, etc. Toutes les personnalités ne sont pas compatibles avec ce genre de vie.

Certaines universités disposent d’un service de logement hors campus où vous pouvez consulter des offres d’appartements ou de chambres à louer.

 

Logement en famille d'accueil

Il s’agit d’une option intéressante si vous cherchez une immersion linguistique et que vous désirez vous imprégner rapidement de la culture locale.

Cette option inclut souvent les repas et des veillées familiales chaleureuses. Les règles de la famille peuvent être plus ou moins strictes. Avant de vous engager, évaluez le degré d’intimité que vous réserve la famille d’accueil (salle de bain, accès à la cuisine, entrée séparée, clés, etc.).

Certaines universités mettent à votre disposition des répertoires de familles d’accueil. Il existe aussi des agences de placement en famille, mais assurez-vous du sérieux et de la qualité de l’agence choisie avant de payer une caution.

 

     Questions monétaires

...

 

     Santé et sécurité

...

.

...

 

.

...

 

...

 

 

 

 

     .

.

 

 



Si vous ne pouvez plus partir pour réaliser votre projet d'études à l'étranger, il est important d'aviser la Maison internationale.

IMPORTANT pour les programmes d'échange: